• On dit souvent qu'une image vaut mille discours. Dans ce "bonus photos" que nous vous proposons, quelques prises de vues supplémentaires, histoire de mieux vous faire découvrir encore la cité de l'Argile et de la céramique... Bèn vengudo a  Aubagno....

    * BONUS : PHOTOS D'AUBAGNE...

    La gare d'Aubagne, "porte du soleil" pour  ceux qui arrivent du "Nord". Un édifice datant de 1858  et qui a inspiré de nombreux peintres locaux...

    * BONUS : PHOTOS D'AUBAGNE...

    En hommage à Alain Delon et Jean-Paul Belmondo... un petit resto dans le centre ancien de la ville

    * BONUS : PHOTOS D'AUBAGNE...

    La Rue Chaulan en haut de la Rue de la République - riche en commerces divers : coiffure, voyance, santonnier -  rejoint par des escaliers abrupts (en arrière plan) Les Pénitents noirs et le Centre Culturel

    * BONUS : PHOTOS D'AUBAGNE...

    Le cours Barthélémy, lieu oh combien symbolique de la Ville  ! puisque c'est ici que Marcel Pagnol a vu le jour....

     

    * BONUS : PHOTOS D'AUBAGNE...

    À la croisée des chemins : la Rue Rastègue remonte vers la vieille ville tandis que la grande horloge de la place Pasteur marque le début de la ville contemporaine...

     

    * BONUS : PHOTOS D'AUBAGNE...

    Le Cours Beaumond se trouve en haut de la Rue de La République sur la route qui mène vers La Ciotat et Cassis. Il a été rénové fin 2013. C'est un endroit de paix et de sérénité très prisé par les parents qui promènent  avec leurs jeunes enfants et les papys  et mamies qui discutent à bâtons rompus !....

     

     

    * BONUS : PHOTOS D'AUBAGNE...

    Le Christ crucifié, une sculpture en bois que l'on peut admirer sur l'une des façades de l'Eglise Saint Sauveur

    * BONUS : PHOTOS D'AUBAGNE...

    On dirait le Sud....

    * BONUS : PHOTOS D'AUBAGNE...

    L'Eglise de Saint Pierre les Aubagne, à 2 kilomètres de la Ville, devant un champ de coquelicot avec en toile de fond la Sainte Baume.... Ca respire la Provence !

     

    Le saviez vous ? En Provence, l'eau est élément précieux car il est rare. Or il existe à Saint Pierre Les Aubagne, une nappe phréatique vieille de dix siècles mis à jour en son temps par les Etrusques. Elle alimente actuellement l'Hôtellerie de la Source, un établissement sis dans le centre du hameau. Un projet, maintes fois reporté, mais qui semble être de nouveau à l'étude, prévoit d'exploiter cette eau à un usage de consommation courante (mise en bouteille et commercialisée). En parallèle, un établissement de cure thermale y serait édifié jouxtant l'hôtel actuel. Car il faut savoir que cette eau que certains qualifient de "miraculeuse" est très riche en fer et en baryum (ce dernier élément est très rare dans les autres eaux minérales) et donc a des propriétés exceptionnelles dans la stimulation musculaire. Espérons que ce projet voit très vite le jour....

     

     

     

    * BONUS : PHOTOS D'AUBAGNE...

    Les cascades de la magnifique forêt de Saint Pons.... à 4 kms d'Aubagne, direction Gémenos. A Visiter de toute urgence !

     

    * BONUS : PHOTOS D'AUBAGNE...

    La forêt de Saint Pons abrite 501 variétés d'arbres qui constituent un biotype exceptionnel ! La vallée est sillonnée par un cours d'eau rafraîchissant qui prend sa source de l'autre côté de la Sainte Baume,  dans le Var au Plan d'Aups....

     

     

    A BIENTÔT ...

    MERCI DE VOTRE VISITE !

     

     

     

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  •  

     

     

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Le Blason de la ville d'Aubagne

     

     Situé au cœur même de la Vallée de l'Huveaune, AUBAGNE est d'une importance primordiale dans l'itinéraire que nous vous proposons. C'est la "grande ville" de l'Est des Bouches-du Rhône, avec ses 46.500 habitants (104.000 dans la communauté d'agglomération) et célèbre à plus d'un titre. Sans vouloir surenchérir l'image de la ville, il est à souligner qu'elle est la capitale de "l'argile, de la céramique et des santons" ainsi que la ville natale d'un écrivain de renommée mondiale : Marcel Pagnol (dont on peut visiter la Maison). Tous les livres du fameux écrivain et cinéaste provençal ont un cadre commun : sa bonne ville d'Aubagne

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Centre d'Aubagne, montée vers le beffroi

     

    Tous les décors de ses romans vendus à des millions d'exemplaires dans le monde entier ont pour référence le pays aubagnais. Avec en toile de fond "la montagne qui surplombe la cité" : Le Garlaban (714 mètres)

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

                          Tout au bout de l'avenue Jeanne d'Arc, on distingue la Gare d'Aubagne

                         "coiffée" par Le Garlaban

     

    Si la vielle ville reste immuable avec son immense Horloge qui trône au centre du cœur historique, la Ville a beaucoup changé en cinquante ans. D'un point de vue économique, Aubagne est devenu un pôle d'activités de première importance dans le département. Avec la création dans les années 80, d'une zone industrielle d'une grande densité (la Zone des Paluds) qui regroupe pas moins de 600 PME, Aubagne est aujourd'hui un bastion de l'économie départementale au même titre que la Zone Industrielle d'Aix-les Milles ou celle de Fos un peu plus à l'ouest sur les rives de l'Etang de Berre.

    Mais nous ne sommes pas là pour faire un cours d'économie mais pour parler du patrimoine culturel et architectural de la Ville. Aubagne est une ville agréable, colorée (il faut voir absolument les façades bleue, jaune, orange du cœur historique !)

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

                           "Feux vert" !... On peut y aller ! La vieille ville commence ici !

    La vielle ville ressemble à une cité italienne, cosmopolite, avec des ruelles étroites ponctuées de réverbères qui lui donnent des accents très méditerranéens. Nous conseillons aux visiteurs d'emprunter ce lacis de ruelles qui mène au Beffroi (la Tour de l'Horloge) et à l'Eglise Saint Sauveur. Une vue de la ville panoramique les y attend.

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    L'Eglise Saint Sauveur

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    De la place de l'Eglise, on peut embrasser l'ensemble de la Vallée de l'Huveaune avec une vue magnifique du massif du Garlaban  (cliquer sur la photo pour agrandir)

     

     

     

    Aubagne n'a certes pas la richesse architecturale d'Aix en Provence ni les musées polyculturels de sa grande voisine marseillaise mais c'est une ville typiquement du sud dont l'épicentre reste -comme dans tout village provençal- l' édifice religieux. 

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     La fontaine "Barthelemy", Place de Guin, au pied des escaliers qu'empruntent les fidèles pour se rendre à l'Eglise Saint Sauveur

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    On peut aussi accéder à l'Eglise Saint Sauveur en empruntant les escaliers qui mènent à la Tour de l'Horloge

     

     

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    En haut de  ces mêmes escaliers, une statue de la Vierge attend touristes et pèlerins. Quelles que soient nos convictions, il est agréable de penser qu'une "Madonne" protège ceux qui lui rendent visite...

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    La Rue Rastègue, centre névralgique de la Vieille Ville. Vous y découvrirez de nombreux restaurants traditionnels...et exotiques

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     La Rue Rastègue, artère emblématique du Centre Ville d'Aubagne

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Un autre regard sur la rue Rastègue

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Un autre aspect de la Vielle Ville avec les façades colorées de la "Rue de l'Echelle". De nombreux épisodes de "Plus belle la Vie" ont été tournés dans ce quartier typique d'Aubagne

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Si tous les chemins mènent à Rome, à Aubagne toutes les ruelles mènent à la Tour de l'Horloge (édifiée en 1900)...

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Une ruelle pleine de charme mène à la Tour de l'Horloge....

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    La place du Lion dans le centre ancien, un coin de fraîcheur quand le soleil est brûlant en été...

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    L'ancienne chapelle de l'Observance fondée par les Franciscains en 1610 se trouve entre La Rue de La République et le centre ancien

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Vue panoramique du Centre Ancien avec la Tour de l'Horloge, Le Clocher de l'Eglise Saint Sauveur et en toile de fond.... La Sainte Baume qui culmine à 1148 mètres....et pourtant la mer n'est qu'à une vingtaine de kilomètres à vol d'oiseau...

     

    FAIRE PENITENCE...

     

    Dans le prolongement de l'Eglise Saint Sauveur, le visiteur découvrira deux ouvrages épurées de toute fioriture et qui de ce fait sont d'une grande beauté architecturale. Ces deux monuments sont les témoins du passé historique et religieux d'Aubagne : La Chapelle des Pénitents Noirs et celle des Pénitents Blancs à cent mètres de distance.

    L'ouvrage des " Pénitents Blancs"  fut crée par la Confrérie du Saint Esprit Par La Miséricorde. Il a été édifié à la fin du 18ème siècle. Sur la façade on y découvre les statuts de Saint Pierre et Saint Paul, deux des apôtres fondateurs du Christianisme, ainsi que des nuages en relief entourant le Saint Esprit

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Les pénitents Blancs

     

    Les Pénitents Noirs à quelques dizaines de mètres a été doté d'une façade néoclassique inspirée du panthéon de Rome. En 2008, La Chapelle a reçu le prix départemental des rubans du patrimoine pour sa remarquable restauration. Située sur les hauteurs de la Vieille Ville, la chapelle des Pénitents Noirs accueille désormais le centre d'art de la Ville d'Aubagne. Plusieurs rétrospectives de sculpteurs et peintres du monde entiers ont lieu régulièrement. La dernière en date a accueilli en 2013  une exposition exceptionnelle des sculptures de Pablo Picasso. Il suffit de se renseigner à l'office du tourisme pour connaître le programme des expos à venir.

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Les Pénitents Noirs, sur le Chemin Saint Michel, accueille le Centre d'art de la Ville d'Aubagne

     

     

     

    LA VILLE MODERNE 

      Continuons à présent notre visite en nous dirigeant vers le centre ville que l'on qualifiera de plus  "moderne" car il marque l'extension de la ville au-delà du cœur moyenâgeux de la cité. L'épine dorsale du "centre moderne" est la Rue de la République, long ruban de bitume qui traverse Aubagne du Nord au Sud et qui sert de point de repère à tout visiteur désorienté.... D'ailleurs chaque fois qu'un Aubagnais veut donner une indication sur la situation géographique d'un endroit précis, il commence toujours ses phrases par "Bon, tu vois la Rue de la République....", c'est une expression idiomatique très locale !

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    La Rue de la République, artère principale de la Ville

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     Le crépuscule tombe sur la La Rue de la République, les réverbères s'illuminent...

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    la Place Pasteur, tout en bas de la Rue de La République, est  le cœur de la Ville Moderne

     

    A partir de la Place  Pasteur, un vaste périmètre englobe la ville contemporaine avec le Cours Foch comme point de départ et le Cours Voltaire comme destination finale. Toute l'activité commerçante, sociale  et culturelle se retrouve sur ces deux grandes "Agora" qui concentre une grande partie des bars et restaurants de la Ville. S'y promener est un véritable plaisir surtout les mardi et vendredi, jours de marché, avec une foule bigarrée et des étals aux mille couleurs de La Provence

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    trois vues différentes du Cours Foch où se concentrent la plupart des bars et restaurants de la Ville

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Photo prise depuis le Cours Voltaire. En toile de fond, on aperçoit la façade "du Comédia", salle de théâtre, où viennent se produire de nombreux artistes régionaux et nationaux

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Le Cours Voltaire ressemble à ces vastes places que l'on rencontre dans le Piemont ou en Lombardie. Une vaste Agora où les échanges sociaux et commerciaux sont de mise...

     

    Le Nouveau Quartier des Défensions

     

    Arcades sur commerce, pergolas en attique, campaniles contemporains, à la fin des années 90, les urbanistes de la ville d'Aubagne ont imaginé et conçu la sortie de terre d'un nouveau quartier : Les Défensions. Erigé sur d'anciennes friches industrielles, ce quartier "tout neuf" (une quinzaines d'années d'existence) est venu agrandir l'offre résidentielle de la ville chère à Marcel Pagnol. Depuis, beaucoup de Marseillais et autres Bucco-Rhodaniens sont venus s'installer à Aubagne. Et pour cause, ce quartier a -comme l'on dit familièrement- "de la gueule". Fleurtant avec les berges de l'Huveaune, le fleuve nourricier de toute une vallée, le quartier a été conçu dans un style provençal contemporain en y adjoignant toutes les commodités de notre époque : poste moderne, cabinets de professions libérales hétéroclites (assurances, médecins, kinésithérapeutes, dentistes, agences de voyages), supermarchés new-look, commerces à l'architecture néo-provençale. Enfin tout un cocktail qui a su séduire et attirer une classe moyenne venu de tout le département, voire de la région PACA....

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Trois vues différentes du nouveau quartier des Défensions

     

     

     AUBAGNE VILLE DE "LA CERAMIQUE ET DE L'ARGILE"

     

    Parler d'Aubagne sans faire référence à la céramique, ce serait comme écrire un livre sur l'Espagne sans évoquer la tauromachie ou disserter sur le Portugal en passant sous silence le fado.... Aubagne est avec Moustier-Sainte-Marie (dans les Alpes de Hautes Provence), un Haut Lieu "du travail de l'Argile" sous toutes ses formes. Les ateliers fleurissent aux quatre coins de la Cité et les foires annuelles attirent chaque année  de nombreux touristes. Il y a aussi le grand Rendez Vous des années impaires : ARGILLA, une manifestation qui réunit tous les deux ans plus de 150 artisans potiers et céramistes venus de France et du monde entier. Pour ce rendez vous exceptionnel qui a lieu tous les 3ème week-end d'Août des années impaires, les deux tiers de la ville sont"bouclés" par la police Municipale, plus aucune circulation n'est autorisée, Aubagne devient l'espace d'un Week-end, la Capitale Européenne de l'Argile. Un évènement à ne manquer sous aucun prétexte si vous êtes dans la région tant cette foire est impressionnante par les œuvres du monde entier qui y sont exposées.

     

    AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Le rendez vous biennal d'Argilla est un évènement majeur dans la région. Plus de 70.000 visiteurs lors de l'Argilla 2013

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    L'Argilla 2015 a fait mieux avec 100.000 visiteurs !...et un invité d'honneur : l'Italie....

     

     

     AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

    LES SANTONNIERS AUBAGNAIS :  UNE TRADITION SECULAIRE...

     

    Si les santons sont d'origine napolitaine et qu'ils ont été introduits en France à partir de 1800 à Marseille, c'est surtout à Aubagne, terre de la céramique et de l'argile, que la création santonnière s'est développée. Les ateliers essaiment la ville et beaucoup d'artisans santonniers sont devenus de véritables "artistes" dans leur domaine. Aujourd'hui Aubagne est une référence sur le marché français et européen des santons. Un savoir faire transmis de génération en génération. Ci-après, voici quelques uns des artisans santonniers de la ville...

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     Daniel Scaturro, meilleur ouvrier de France, est l'un des santonniers les plus réputés d'Aubagne* AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

     

     

     

     

     

     

     On peut découvrir les créations de Daniel Scaturro au 20A Avenue de Verdun à Aubagne. Le site de l'artisan vous donnera de plus amples renseignements : scaturro.free.fr

     

                         

     

     

     

    Dans la zone industrielle d'Aubagne (la zone des paluds), un autre artisan santonnier emblématique a installé ses œuvres  dans un musée qui ravira petits et grands  : Le Musée Maryse Di Landro. Plus de 300 santons, pièces uniques, sont mis en scène suivant différents thèmes

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Un aperçu succinct du Musée Di Landro, une étape incontournable pour ceux qui s'intéressent à l'art santonnier. Pour de plus amples renseignements consultez le site de l'Artisan : www.santons-dilandro.fr (cliquez pour agrandir)

     

    De nombreux autres artisans exposent régulièrement dans leurs ateliers. Notamment Sylvette Amy qui a repris le flambeau de Louis Sicard (le premier a avoir créé la "fameuse cigale en faïence" dans les années 1900). Installée dans un ancien couvent construit en 1750, cet artisan travaille à l'ancienne sur un tour à pied vieux de 120 ans. Visitez son site  pour en savoir plus : www.lesdeuxprovencales.com. Nous ne pouvons pas malheureusement parler de tous les santonniers aubagnais (une cinquantaine d'ateliers) et nous le regrettons.  Pour avoir une information plus complète sur cet artisanat, nous vous conseillons de consulter le site de l'office de tourisme intercommunal du pays d'Aubagne, rubrique santonniers : http://www.tourisme-paysdaubagne.fr/fr/patio/santonniers. Une œuvre de chaque artisan y est présentée.

     

    Si certains d'entre vous -qui lisez ces lignes- seraient tentés par une reconversion professionnelle ou si certains jeunes étudiants cherchent encore leur voie, sachez qu' il existe dans cette ville, une école d’Etat qui prépare aux métiers de la céramique, de l’argile (tourneur) et de la décoration. En voici les coordonées :

     

    ADEF : Ecole de Céramique de Provence, 10 Avenue Roger Salengro, 13400 Aubagne. Tel : 04 42 820 779, site web : www.adef-asso.com. Il s’agit du seul centre de formation des apprentis de la céramique de l’Académie Aix-Marseille

     

     

     

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    L'Ecole de céramique d'Aubagne accueille chaque année de nombreux étudiants. Des jeunes mais aussi des adultes en reconversion

     

    CE QU'IL NE FAUT SURTOUT PAS MANQUER LORSQUE L'ON VISITE AUBAGNE !

     

    - De la mi-juillet à la mi-août, la Mairie installe des stands en centre ville où des dizaines d'artisans vous accueillent et vous proposent leurs œuvres en céramique et leurs diverses poteries

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

    - Comme nous l'avons évoquer ultérieurement, la Foire biennale ARGILLA, le 3 ème week-end d'août des années impaires. 150 exposants de l'Europe entière, 70.000 visiteurs, un moment unique à marquer à l'encre rouge dans votre calepin !

    - Le Musée du Santon Thérèse Neveu :   La Mairie a reconverti les anciens ateliers de la plus célèbre des santonnières aubagnaises (1866-1946) en espace muséal consacré à l'art santonnier. Se renseigner auprès de l'office du tourisme (Tel 04-42 03 43 10) pour connaître les horaires d'ouvertures

    - La visite de la Maison de Marcel Pagnol, cours Barthélémy (se renseigner auprès de l'office de tourisme)

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

    - les excursions vers le Garlaban : sur les traces des films de Marcel Pagnol (Circuit pédestre de 9 kilomètres, accompagné et commenté dans le massif du Garlaban, à la découverte des sites évoqués par le célèbre académicien). Renseignements auprès de l'office du tourisme (8 cours Barthélémy 13400 Aubagne, tel : 04 42 03 49 98).

    - De nombreux clubs de parapente viennent aussi prendre leur envol au sommet du Garlaban. Uniquement pour les initiés...

     

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Le Garlaban, la "montagne sacrée" des Aubagnais. Ce géant de Provence a été une source d'inspiration pour le plus célèbre des citoyens de la vallée : Marcel Pagnol

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Au sommet du Garlaban, vous découvrirez une immense croix blanche récemment restaurée... et aussi beaucoup d'adeptes du parapente qui, par temps clair et clément, s'élancent du haut des 714 mètres de ce géant minéral... Uniquement pour amateurs avertis !...

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Ils ont osé ! Sauter du sommet du Garlaban (714 m) pour atterir 400 plus bas....et avec le sourire !

     

    En juillet et Août, un petit train touristique vous fait découvrir la vieille ville en visite commentée. Pour plus de renseignements, allez sur le site  : http://www.tourisme-paysdaubagne.fr/fr/petit-train-touristique

     

     

    - La visite du Musée de la Légion Etrangère : Situé à une encablure du centre ville (prendre la direction de Camp Major - Marseille), la caserne de la Légion Etrangère abrite un musée qui retrace toute l'histoire de ce glorieux Corps d' Armée. Une visite inoubliable pour toute la famille : Caserne de la Légion Etrangère, Route de la Thuilière, 13400 Aubagne, tel : 04 42 18 12 41. Et surtout si vous êtes dans la région aubagnaise les 30 Avril et 1 Mai de l'année civile, ne ratez surtout pas le défilé de la commémoration de la bataille de Camerone dans les Rues d'Aubagne. Un pur bonheur pour tous ceux qui aiment les commémorations militaires !

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     Le défilé de la Légion chaque 30 Avril sur le Cours Foch

     

    - Les jours de Marché à Aubagne : le Mardi et le Vendredi. Très prisé par les touristes, ce marché est, avec celui de Gardanne (le dimanche) et celui d'Aix (le jeudi) le plus couru de la Région...

    - Le Parc Saint Pons et le village de Gémenos : à 4 kilomètres environ, n'hésitez pas à aller manger une aïoli ou à déguster un plat traditionnel provençal à Gémenos (Notamment à la "Table de Marius" à l'entrée  du village ou au "Fer à Cheval" dans le Centre ville). Ensuite, sortez du village et dirigez vous vers le Parc Saint Pons : c'est un écrin de verdure au pied de la Sainte Baume, absolument magnifique, où s'épanche une cascade rafraîchissante non loin d'une abbaye cistercienne datant du 13ème siècle. La possibilité de pic niquer dans cet environnement naturel exceptionnel restera un moment inoubliable. De quoi satisfaire randonneurs et familles nombreuses

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Le village de Gémenos et son célèbre château d'Albertas (reconverti en Hôtel de Ville) mérite amplement le détour. Les restaurants de ce village de 6.300 habitants sont un pur bonheur pour les amateurs de bonne chère...

     

    - A une vingtaine de kilomètres d'Aubagne ( prendre la direction de Cuges-les Pins), parents de famille nombreuses, amateurs de parc à thème.... ou bien les deux !!!!! vous serez comblez ! Après le village de Cuges les Pins qui marque la frontière entre les Bouches du Rhône et le Var, vous découvrirez un Grand Parc d'attraction: OK CORRAL  avec toutes les animations inhérentes à ce genre de loisirs : Montagnes Russes, Grand Huit, Splash Mountain, Tobogans géants avec piscine etc.... avec en prime des spectacles vivants sur la reconstitution des grands moments du Far-West... Pour les petits, les ados.... mais aussi pour les grands, tellement c'est beau ! Si vous voulez en savoir plus sur OK Corral rendez vous sur le site de ce parc d'attraction : www.okcorral.fr 

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    OK : Corral : Pour amateurs de sensations fortes !

     

     

     

    ENFIN, POUR CONCLURE... JE VOUS PROPOSE UN FLORILEGE DE QUELQUES BELLES PHOTOS SUR CETTE VILLE D'AUBAGNE QUI N'ATTEND QUE VOTRE VISITE...

     

     

     

     * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE   * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE* AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE* AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

     

     

        * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

     

     

      * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

     

     

     

     

     

     

     * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE* AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

     

     * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

     * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

        

      

     

     

     BON VOYAGE DANS LE SUD !

    (Cliquer sur les photos pour agrandir)

     

     

     

     

     

    OU SE LOGER ? OU SE RESTAURER ?

    Aucun problème pour se loger dans la cité de Marcel Pagnol, outre un nombre conséquent de chambres d’hôtes qui jalonnent les alentours de la ville, vous avez le grand hôtel Souleia en plein centre d’Aubagne (72 chambres dont certaines avec terrasse, équipées du cable et du wifi. A noter que sur la présentation du Guide du routard, vous avez une réduction de 10 % ! les prix sont compris entre 90 et 140 € la nuit) ainsi qu’une kyrielle de petits hôtels pas chers dans la ville elle-même. Pour les amateurs de chaînes d’hôtels discount, vous avez dans la zone industrielle des paluds (à 2 kilomètres du centre) des lieux de villégiature proposés par les grandes enseignes : F1, IBIS, ETAP HOTEL… Pour mieux vous situer par rapport à cette offre diversifiée, consultez le site www.hotelhotel.com ou bien se renseigner auprès de l'office de tourisme d'Aubagne dont nous vous rappelons le numéro : 04 42 03 49 98 et le site internet : www.tourisme-paysdaubagne.fr/

     

    Sur http://www.tripadvisor.fr/Restaurants-g644128-Aubagne_Bouches_du_Rhone_Provence.html, vous découvrirez l'ensemble des restaurants aubagnais avec les avis consommateurs

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    L'hôtel Souleia sur le Cours Voltaire, le Grand Hôtel du centre ville d'Aubagne possède 72 chambres, toutes climatisées, dont certaines avec terrasse

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Une des bonnes tables d'Aubagne, Rue de la Fraternité, le "resto" La Galinette"

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    Le Café des Arts sur le Cours Foch, une autre bonne table de la Ville d'Aubagne

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

    "Chez Marius" à l'entrée du village de Gémenos, à 4 kms d'Aubagne, un haut lieu de la Gastronomie locale....

     

    Entre l'Huveaune et le Merlançon, ALBINIA (l'Aubagne romaine) s'est dévoilée à vous à travers ce blog. Quand vous viendrez dans le Pays d'Aubagne ,en vous promenant dans les ruelles de la Vieille Ville, méditez ces paroles de Nino Ferrer dans sa chanson : "On dirait le Sud" :

     

    C'est un endroit qui ressemble à La Louisiane,

    à l'Italie

    Il y a du linge étendue sur la terrasse,

    Et c'est joli

     

    On dirait le Sud,

    Le temps dure longtemps

    Et la Vie sûrement,

    plus d'un million d'années....

    Et toujours en été

     

    Et bien, Aubagne, c'est un peu ça, une ville du Sud....profondément du Sud....

     

    A bientôt !

     

     

    * AUBAGNE : LA PETITE CAPITALE

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    28 commentaires
  •  

    Entre Aubagne et la Seyne sur Mer

    Aubagne depuis le Cours Foch

     

     

    Ce blog se veut celui d'une aventure... une aventure sudiste bien-sûr...  Celle de l'Eté qui revient, du soleil qui caresse notre peau et qui invite à la méditation, au bien-être et à la douceur de vivre... Découvrez le Sud de la France, le pays aubagnais ... et les sites à ne pas manquer...

     

    Entre Aubagne et la Seyne sur Mer

    une ruelle pleine de charme qui relie le centre ancien à la ville moderne d'Aubagne

     

    A l'EST DE LA GRANDE METROPOLE MARSEILLAISE (20 kilomètres environ), SISES DANS UNE

    VALLEE QUI LUI A DONNE SON NOM -LA VALLEE DE L'HUVEAUNE- LE VISITEUR

    DECOUVRIRA UNE DOUCEUR DE VIVRE INSOUPCONNEE... OUI,INSOUPCONNEE, CETTE REGION DE L'EST

    DU DEPARTEMENT DES BOUCHES DU RHÔNE EST

    PARFOIS OCCULTE PAR SES DEUX "GRANDES" VOISINES : MARSEILLE ET AIX EN

    PROVENCE.  ERREUR.... GRANDISSIME ERREUR !.. CAR LE "PAYS D'AUBAGNE" RECELE DE

    GRANDS TRESORS DONT CHAQUE VISITEUR RESSORTIRA ENRICHI, REVIVIFIE, MIEUX A

    MEME D'APPREHENDER  UNE CERTAINE IDEE DE LA PROVENCE.... DECOUVREZ GRÂCE A CE BLOG LA

    VILLE DE MARCEL PAGNOL...

    BIENVENUE DANS CE BLOG !




     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique